Ignorer les commandes du Ruban Passer au contenu principal

Londres, cible principale des grandes enseignes internationales

- Les grandes enseignes internationales continuent d’augmenter leurs bénéfices malgré les difficultés du marché - Le Royaume-Uni domine le classement des pays les pus convoités - Les enseignes d’Amérique du Nord poursuivent leur phénoménale expansion -

Londres, 18 avril 2011 – Selon l’édition 2012 du classement « How Global is the Business of Retail? » réalisé par CBRE, le premier partenaire en conseil en stratégie immobilière mondiale, Londres est à la première place des pays les plus ciblés par les vendeurs internationaux.

L’enquête annuelle de CBRE – qui en est à sa cinquième édition – cartographie l'empreinte mondiale des 326 plus grandes enseignes au monde dans plus de 200 villes, afin d'identifier les tendances de leur expansion, tant au niveau national que régional. Le rapport a démontré que les enseignes se sont développées au sein d’une large gamme de marchés différents en 2011, avec 74% de pays étudiés ayant intégré au moins une nouvelle enseigne l’année dernière. Le développement général des enseignes au niveau mondial a augmenté de 2,1%, comme l’année dernière, ce qui démontre que les grandes enseignes continuent d’étendre leurs activités internationales malgré une consommation en berne.

Attirant plus de la moitié (55,6%) de toutes les enseignes internationales interrogées, Londres occupe désormais seule la première place des pays les plus convoités, après l’avoir partagée avec Dubaï l’année dernière. Londres a bénéficié d’un mini-boom en 2011, alors que l’argent apporté par le tourisme a renforcé son économie, et reste aujourd’hui un centre incontournable pour les enseignes désirant développer leurs activités en Europe. Le Royaume-Uni est également en première position des pays les plus exposés à l’international, avec 56,7% des enseignes interrogées présentes sur son sol.

Peter Gold, responsable Cross Border Retail EMEA chez CBRE, a déclaré :

« Face à l’insécurité économique, qui semble devoir rester un facteur important pour l’année 2012, les détaillants ont cherché à atténué les risques de leurs activités de développement, privilégiant les marchés comme celui du Royaume-Uni qui sont considérés comme des havres de sécurité. Londres est généralement le premier port d’escale des détaillants internationaux qui, une fois qu’ils se sont installés dans la capitale, cherchent à s’étendre aux autres grandes villes britanniques, ainsi qu’aux grands centres commerciaux régionaux, tels que Trafford Park, Meadowhall et Bluewater. »

Bien que Dubaï (53,8%) continue d’attirer de manière considérable de nombreuses enseignes internationales, cette ville est passée en seconde position car certaines de ces enseignes ont quitté son territoire. New York (43,9%) reste en troisième position, alors que Moscou (43,2%), ayant attiré un certain nombre de nouveau détaillants en 2001, remonte le classement et rejoint Paris (43,2%) à la quatrième position, devant Hong Kong (40,5%). Kuwait City (39,5%) est une autre ville en grande progression, passant en un an de la douzième à la huitième position. Les 20 pays suivants dans le classement sont un mélange de marchés existants et émergeants, révélant le degré d’internationalisation du commerce de détail.

Lorsque l’on observe les pays les plus convoités par les détaillants internationaux, le Royaume-Uni demeure à la première place des classements, suivi de près par les Emirats Arabes Unis (53,1%) et les Etats-Unis (50,3%). L’Espagne occupe la quatrième position (47,5%), juste devant la Chine (47,2%), la France et l’Allemagne (46,9%) qui sont en sixième position. La Russie (44,5%), l’Italie (43%) et l’Arabie Saoudite (41,1%) clôturent le classement du top 10.

Les enseignes d’Amérique du Nord sont de loin les plus développées à l’international, avec un taux de présence sur l’ensemble des trois régions (Europe, Moyen-Orient et Afrique ; Asie Pacifique ; Amériques) de 73%, alors que celui des détaillants européens est de 44%, et celui de l’Asie Pacifique de 23%. Londres est la première ville ciblée par les enseignes américaines, 64,7% d’entre elles y ayant ouvert au moins une, suivies de près par Dubaï (61,2%) et Kuwait City (49,3%) en troisième position.

Et Peter Gold d’ajouter :

« La tendance des enseignes de mode américaines de réaliser des avances stratégiques sur le territoire britannique s’est confirmée en 2011, ouvrant la voie à l’ouverture de nombreuses marques américaines connaissant un véritable succès ces dernières années. Cela est principalement dû au fait que le marché américain du commerce de détail est saturé et que la proximité linguistique et culturelle avec le Royaume-Uni rend l’implantation d’une marque et l’ouverture d’une boutique plus facile que dans les autres pays européens. »

Des analyses approfondies, réalisées par CBRE, des ouvertures de nouvelles boutiques au cours de l’année passée ont révélé que l’Europe était la région la plus ciblée, au niveau des villes, avec 48% de nouvelles ouvertures, suivie par le Moyen-Orient et l’Afrique (22%), puis l’Asie (14%). Quant à l’Amérique du Nord, le Pacifique, l’Amérique Latine, le taux de nouvelles ouvertures pour ces régions était de, respectivement, 8%, 6% et 1%.

Almaty (Kazakhstan) a été de loin la nouvelle ville la plus convoitée de l’année dernière, avec l’introduction sur son territoire de 18 nouveaux détaillants. Cela est principalement dû aux importantes améliorations des infrastructures de la ville ; à la création d’un nouveau centre commercial ; et à l’arrivée en 2010 du Groupe Inditex, qui gère des marques telles que Zara, Pull & Bear, Massimo Dutti et Bershka, et qui a ouvert la voie à d’autres enseignes qui se sont implantées sur ce marché. D’autres facteurs incluent la croissance en niveaux de revenu moyen, d’importantes améliorations des infrastructures, et la participation dans les unions douanières avec la Russie et la Biélorussie.

Les villes de Moscou (11 nouvelles enseignes), Kiev (9) et Varsovie (6), en Europe de l’Est, ont également été des cibles importantes en 2011, les détaillants concentrant leurs plans de développement vers les économies les plus solides et offrant les meilleures perspectives de croissance.

À propos de CBRE Group, Inc.
Présente dans les classements Fortune 500 et S&P 500, CBRE Group, Inc. (NYSE : CBG), dont le siège est à Los Angeles, est la première société mondiale de services immobiliers d’entreprise (sur la base de son chiffre d’affaires 2011). Avec environ 34 000 employés (sans compter les sociétés affiliées), au service de propriétaires immobiliers, d’investisseurs et d’occupants par l’intermédiaire de plus de 300 bureaux (sans compter les sociétés affiliées) dans le monde entier, la société CBRE propose des services de conseil stratégique et d’exécution en vue de la vente et de la location d’immeubles, de services aux entreprises, de services de gestion de biens immobiliers et d’implantations ainsi que de projets d’aménagement, de services de prêt sur nantissement, d’expertise et d’évaluation, de services de promotion immobilière, de services de gestion des investissements ainsi que d’études et de conseil. Veuillez visiter notre site Web à l’adresse www.cbre.com.​​​​​

CBRE Offices Global

CBRE Offices Worldwide