Ignorer les commandes du Ruban Passer au contenu principal

Hong Kong est la destination commerciale la plus onéreuse du monde

- Les loyers commerciaux dans le monde demeurent stables bien que la demande en emplacements de choix soit supérieure à l’offre -

Los Angeles – 12 juillet 2012 – Hong Kong est la destination commerciale la plus onéreuse au monde car les importants flux touristiques entrants, et la poursuite de l’augmentation de la richesse domestique, alimentent les demandes de location des grands noms de la mode et du luxe, selon de nouvelles études réalisées par CBRE Group, Inc, cabinet de conseil international en biens immobiliers.

Le classement mondial CBRE des loyers commerciaux dans les emplacements de choix a connu peu de changements au cours du premier trimestre 2012 par rapport au trimestre précédent. Hong Kong conserve la première place avec des loyers commerciaux de 3 864 USD par pied carré (p²) par an. New York reste en seconde position à 2 475 USD par p² par an. Ces deux villes ont connu des augmentations importantes de leurs loyers commerciaux d’un trimestre à l’autre.

« Alors que les zones commerciales recherchées de Manhattan continuent de dominer les loyers commerciaux aux États-Unis, nous observons également une demande des consommateurs pour des rues commerçantes haut de gamme dont les prix demeurent stables, ainsi qu’à Los Angeles et Chicago, explique Anthony Buono, Directeur général exécutif, commerces nationaux, CBRE. En dépit d’une économie encore lente mais en cours de reprise, ce soutien des consommateurs a, à son tour, encouragé les investisseurs à débourser davantage pour acquérir des surfaces de vente dans ces marchés, comme on peut le voir dans l’achat par Vornado, annoncé récemment, d’une importante surface de vente au 666 de la Cinquième Avenue à Manhattan pour 700 millions de dollars US. »

Les cinq autres villes en haut du classement n’ont pas changé par rapport au trimestre précédent : Sydney (1 112 USD par p² par an) était en troisième position, suivie de Tokyo (1 025 USD par p² par an), Londres (956 USD par p² par an) terminant la liste des cinq villes en haut du classement, sachant que la concurrence pour les emplacements très demandés dans le « West End » de Londres a contribué à une augmentation annuelle des loyers de 5,6 %.

Globalement, le total des loyaux commerciaux n’a augmenté que de 0,8 % d’un trimestre à l’autre au cours du premier trimestre 2012 car les inquiétudes à propos de la crise de la zone Euro et la faible croissance de l’économie mondiale ont continué à affecter la confiance des consommateurs et des commerçants. En dépit de ces craintes, la demande pour des emplacements de choix dans de nombreuses grandes villes est demeurée forte, et les espaces prisés ont connu une pénurie dans de nombreux marchés.

Le rapport se concentre exclusivement sur les principales rues commerçantes de chaque ville, les loyers demandés pour ces rues représentant les limites supérieures des loyers pour ces villes. Les loyers demandés dans ce rapport ne sont pas typiques du marché global de location des commerces pour les villes citées.

Le continent américain fut le leader au premier trimestre 2012 avec une augmentation des loyers commerciaux de 3,4 % d’un trimestre à l’autre, due essentiellement à une demande importante dans un petit nombre de villes américaines comme Washington DC, Miami et Seattle. Une augmentation trimestrielle positive (0,5 %) a également été enregistrée en Asie-Pacifique suite à un intérêt soutenu des commerces internationaux de la mode et du luxe. L’Europe, le Moyen-Orient et l’Afrique (EMEA) ont continué d’être une cible pour de nombreuses marques américaines ; toutefois, la région a fait l’objet d’une diminution importante des locations dans quelques marchés, notamment Athènes et Belgrade, et a représenté une baisse trimestrielle moyenne de -0,2 %.

Globalement, les consommateurs sont demeurés prudents par rapport à leurs dépenses au cours du premier trimestre 2012 suite à un climat économique incertain, particulièrement en Europe, bien que les chiffres d’affaires aient enregistré une amélioration par rapport au trimestre précédent. Les dépenses de consommation ont augmenté en Amérique du Nord, alors que les ventes au détail en Asie sont demeurées positives et ont bénéficié d’une forte période des fêtes. Bien que la demande pour des emplacements de choix demeure forte et que les ventes aient augmenté de 0,5 % par rapport au trimestre précédent, l’Europe demeure encore affectée par l’approche prudente des consommateurs en matière de dépenses.

Ray Torto, Économiste en chef Monde, CBRE, explique : « Globalement, ce trimestre a connu davantage d’aspects positifs que le dernier; avec des dépenses de consommation en augmentation ainsi qu’une demande stable de la part des investisseurs et de nouveaux centres commerciaux apportant des avantages aux marchés émergents. En dépit des inquiétudes concernant la zone Euro et une économie mondiale en ralentissement, la demande des commerçants pour des emplacements de choix dans les grandes villes demeure forte ; toutefois, il y a pénurie dans de nombreux marchés. Cette disparité entre l’offre et la demande signifie que les niveaux d’activité ne sont pas aussi élevés qu’ils pourraient l’être. De même, les commerçants continuent de cibler les meilleurs emplacements dans les marchés plus mâtures de l’Europe occidentale ainsi que les marchés plus riches de la région Asie-Pacifique. »

« Le commerce transfrontalier augmente également car les populations de classe moyenne augmentent dans les marchés émergents et les commerçants des marchés plus mâtures recherchent de nouvelles opportunités de croissance. La demande croissante en locaux de vente modernes de grande qualité dans les marchés émergents a entraîné une expansion du développement des centres commerciaux qui facilite l’accès à ces territoires aux commerçants. »

Commentant les tendances dans la région EMEA, Peter Gold, responsable du commerce transfrontalier - EMEA, pour CBRE, explique : « En Europe, la demande pour des emplacements de choix est encore forte en dépit d’un environnement de consommation très difficile. Les commerçants américains ont été particulièrement actifs dans la recherche de nouvelles opportunités comme par exemple Forever 21, Victoria's Secret et Kate Spade qui ont pénétré récemment la région, ou sont sur le point de le faire. Le problème auquel de nombreux commerçants sont confrontés est l’accès à des unités dans des emplacements de choix dans les plus importantes villes européennes. Les niveaux d’activité ne sont donc pas aussi élevés qu’ils pourraient l’être suite à la disparité entre l’offre et la demande. La plupart des espaces actuellement en construction en Europe occidentale se trouvant à l’extérieur de ces grandes villes principales, ce problème ne sera pas résolu à court terme, et exerce une pression sur les loyers dans certains emplacements. »

20 plus importants marchés de la location au détail dans le monde

Rang Q1 2012

Ville​

Location Q1 2012

US$ p² pa.

Loyer en devise locale

Rang Q4 2011

1

Hong​ Kong

3 864

HK$ 2 500 p²​​​.pm

1

2

New York

2 475

US$ 2 475 p².pa

2

3

Sydney

1 112

AU$ 11 560 m².pa

3

4

Tokyo

1 025

JPY 7 026 p².pm

4

5

Londres

956

£950 ITZA pa

5

6

Zurich

853

CHF 8 300 m².pa

7

7

Melbourne

837

AU$ 8 700 m².pa

6

8

Paris

779

€10 000 ITZA pa

8

9

Moscou

739

US$ 7 950 m².pa

9

10

Beijing

655

RMB 344 p².pm

10

11

Brisbane

639

AU$ 6 645 p².pa

11

12

Guangzhou

590

RMB 310 p².pm

12

13

Los Angeles

550

US$ 550 p².pa

14

14

Shanghai

538

RMB 283 p².pm

13

15

Milan

495

€ 4 000 m².pa

15

16

Chicago

480

US$ 480 p².pa

16

17

Munich

 475

€ 320 m².pm

17

18

Singapour

455

S$ 48 p².pm

18

19

Frankfurt

445

€300 m².pm

19

20

Rome

433

€ 3 500 m².pa

20

À propos de CBRE Group, Inc.
Présente dans les classements Fortune 500 et S&P 500, CBRE Group, Inc. (NYSE : CBG), dont le siège est à Los Angeles, est la première société mondiale de services immobiliers d’entreprise (sur la base de son chiffre d’affaires 2011). Avec environ 34 000 employés (sans compter les sociétés affiliées), au service de propriétaires immobiliers, d’investisseurs et d’occupants par l’intermédiaire de plus de 300 bureaux (sans compter les sociétés affiliées) dans le monde entier, la société CBRE propose des services de conseil stratégique et d’exécution en vue de la vente et de la location d’immeubles, de services aux entreprises, de services de gestion de biens immobiliers et d’implantations ainsi que de projets d’aménagement, de services de prêt sur nantissement, d’expertise et d’évaluation, de services de promotion immobilière, de services de gestion des investissements ainsi que d’études et de conseil. Veuillez visiter notre site Web à l’adresse www.cbre.com.​

CBRE Offices Global

CBRE Offices Worldwide