Ignorer les commandes du Ruban Passer au contenu principal

Hausse soutenue des valeurs mondiales de l'immobilier de bureaux, accentuant la demande des investisseurs en matière d'actifs « prime »

La Location De Bureaux Dans Le Monde Reste Stable

Los Angeles, le 23 mai 2013 Les valeurs mondiales de la location de bureaux ont poursuivi leur amélioration, avec une hausse de 0,9 % au T1 2013, tandis que les locations de bureaux dans le monde sont restées stables pendant cette période, selon CBRE Group, Inc.

« La valorisation de l'immobilier de bureaux au cours du trimestre accentue les solides rendements ajustés en fonction du risque offerts par l'immobilier commercial. La disponibilité de telles performances, contrastant avec les alternatives d'investissement à plus faibles rendements, continue d'engendrer une compétition intense autour des actifs du segment prime, déclare le Dr Raymond Torto, économiste en chef Monde chez CBRE. Une offre limitée et une forte demande d'espace « prime » dans les meilleurs emplacements ont soutenu les niveaux mondiaux de la location de bureaux, même dans un environnement mondial entravé par les vents contraires que doit chroniquement affronter l'économie. À mesure que les fondamentaux de l'économie et de l'immobilier poursuivent leur redressement régulier, la perspective pour les loyers est celle de la stabilité ou, à long terme, d'une croissance modérée. »

  •  Les indices CBRE Global Capital Value (valeur du capital mondial)

  • L'indice CBRE Office Capital Value a poursuivi sa trajectoire ascendante, avec une hausse de 0,9 % sur le trimestre et de 2,5 % en glissement annuel. Les marchés de capitaux pour l'immobilier de bureaux mondial surpassent les marchés mondiaux de la location, en raison de plusieurs dynamiques, notamment la migration du capital depuis d'autres catégories d'actifs jusqu'à l'immobilier, à la recherche de rendements attractifs ajustés en fonction du risque, dans un contexte de faibles taux d'intérêt.

  •  L'indice Office Capital Value pour les Amériques (région dominée par les États-Unis) enregistre la plus forte performance de tous les indices régionaux, avec une hausse de 1,5 % au T1 2013 et de 5,9 % en glissement annuel. Alors que la demande pour l'immobilier « prime » dans les marchés des plaques tournantes de l'économie américaine telles que New York, Washington D.C.et San Francisco demeure solide s, compte tenu des prix agressifs demandés pour de tels biens immobiliers, les investisseurs se sont montrés plus enclins à investir dans les marchés secondaires comme Seattle, Houston, Dallas, Austin et Denver, qui offrent des rendements relativement plus élevés que les marchés fondamentaux. Même si ce transfert est modeste et n'a pas encore sensiblement influé sur les tendances des taux de capitalisation et des prix pour les actifs des marchés secondaires, le mouvement initial des capitaux est à noter.

  • Le T1 2013 marque le deuxième trimestre consécutif de croissance positive de l'indice Office Capital Value pour la région EMEA, qui a augmenté de 0,6 % en glissement trimestriel. Par rapport à l'année dernière, les valeurs en capital ont baissé de 0,2 % en EMEA.

  • L'indice Office Capital Value pour la région Asie-Pacifique a augmenté de 0,7 % sur le trimestre et est le seul indice régional à avoir dépassé le sommet atteint avant la récession, avec une hausse de 4,5 % depuis le T2 2008. Les marchés majeurs de la Grande Chine et de la Nouvelle-Zélande ont continué d'enregistrer des augmentations de valeurs en capital au cours du T1 2013. Par rapport à l'année dernière, les valeurs en capital sont en hausse de 2,3 % en Asie-Pacifique.

 

Les indices CBRE Global Office Rent (location de bureaux à l'échelle mondiale) 

  • L'indice Global Office Rent montre une amélioration régulière sur les cinq derniers trimestres, grâce à une croissance modeste dans les Amériques et à la stabilité dans les régions Asie-Pacifique et EMEA. L'Indice était stable au T1 2013 et en hausse de 0,8 % par rapport à l'année passée. Toutefois, il reste encore de 9,5 % inférieur à son sommet d'avant la récession.
  • Au T1 2013, l'indice Office Rent Amériques a également atteint un plateau, la région persévérant dans le contexte de la lenteur d'une reprise économique toujours semée d'embûches, et sur laquelle pèsent l'austérité budgétaire et les effets de la poursuite de la récession en Europe.
  • Les marchés exposés au secteur de la défense et au secteur public ont indiqué une inflexion de l'activité de location, tandis que les marchés liés aux secteurs des hautes technologies et de l'énergie, tels que ceux de San Francisco et de Dallas, sont des éléments encourageants. Parmi les facteurs positifs orientés vers une reprise de la région Amériques, qui se poursuit tout en restant modeste, il convient de mentionner le rebond du secteur du logement aux États-Unis, un cycle de la construction commerciale qui touche à sa fin et des gains progressifs attendus en matière d'emploi.
  • L'indice Office Rent pour l'Asie-Pacifique a connu peu de variations au cours des six derniers trimestres, et son indice régional s'établit à 14,8 % en-dessous de son sommet atteint avant la récession. La modeste croissance trimestrielle de 0,05 % enregistrée au T1 2013 constitue une amélioration par rapport au dernier trimestre, lequel a enregistré une baisse de -0,1 %.
  • Alors que les locations de catégorie A dans la plupart des marchés étaient relativement stables au cours de la période, les chiffres de Bangkok ont été très encourageants, les locations y enregistrant un gain de 2,7 % en glissement trimestriel (la septième augmentation trimestrielle successive) dans le contexte d'une forte demande provenant de sociétés multinationales de plusieurs secteurs. Le quartier central des affaires de New Delhi a également affiché une poursuite des gains dans les locations.
  • L'indice Office Rent de la région EMEA était également stable, s'établissant autour de 8,9 % en-dessous du sommet atteint avant la récession. La demande en provenance de la région EMEA est entravée par des mesures de maîtrise des coûts et de restructuration. En outre, dans une moindre mesure, certains occupants ont recherché des environnements urbains (pour satisfaire à des préférences exprimées par leur personnel) entraînant de la sorte une recentralisation dans le cadre de laquelle certains occupants migrent vers les quartiers centraux d'affaires en provenance de zones décentralisées.

 

 

Les indices CBRE ont été créés par CBRE Research. L'indice Global Office Rent est composé de données émanant de 123 villes du monde entier. L'indice Global Capital Value utilise le même échantillon pour les régions EMEA et Asie-Pacifique, tandis que les données des Amériques émanent de la National Council of Real Estate Investment Fiduciaries (NCREIF) (conseil national des fiduciaires d'investissement immobilier) et ses données ne sont pas constituées ville par ville de la même manière que les données de l'indice de location. La période de référence pour les indices est le premier trimestre 2001.
Pour vous entretenir avec un expert de CBRE, veuillez contacter Robert McGrath (par téléphone au 212.984.8267 ou par courriel à l'adresse Robert.McGrath@cbre.com).
 

À propos de CBRE Group, Inc.
Présente dans les classements Fortune 500 et S&P 500, CBRE Group, Inc. (NYSE : CBG), dont le siège est à Los Angeles, est la première société mondiale de services immobiliers d’entreprise et d'investissement (sur la base de son chiffre d’affaires 2012). Avec environ 37 000 employés (sans compter les sociétés affiliées), au service de propriétaires immobiliers, d’investisseurs et d’occupants par l’intermédiaire de plus de 300 bureaux (sans compter les sociétés affiliées) dans le monde entier, la société CBRE propose des services de conseil stratégique et d’exécution en vue de la vente et de la location d’immeubles, de services aux entreprises, de services de gestion de biens immobiliers et d’implantations ainsi que de projets d’aménagement, de services de prêt sur nantissement, d’expertise et d’évaluation, de services de promotion immobilière, de services de gestion des investissements ainsi que d’études et de conseil. Veuillez visiter notre site Web à l’adresse www.cbre.com.

 

CBRE Offices Global

CBRE Offices Worldwide