Ignorer les commandes du Ruban Passer au contenu principal

La croissance des locations de commerces au niveau mondial devrait se poursuivre en 2014, la demande étant entraînée par le manque d’espaces « prime » disponibles

Hong Kong est de loin le marché le plus cher du monde pour les commerces

Los Angeles — 5 décembre 2013 — Les locations de commerces dans les marchés les plus chers du monde devraient poursuivre leur croissance en 2014, en raison d’un manque de locations « prime » disponibles et de l’insuffisance de nouvelles promotions immobilières, selon une étude récente de la société internationale de conseil en immobilier CBRE Group, Inc.

Le classement trimestriel des marchés mondiaux pour l’immobilier commercial « prime » établi par CBRE a peu évolué au T3 2013, les marchés mondiaux à croissance élevée continuant d’être en tête de la liste. Dans tous les marchés, les commerçants continuent de jeter leur dévolu sur les zones commerciales haut de gamme et ciblent les touristes du monde entier.

Hong Kong (46 623 USD par m2 par an) reste de loin le marché le plus cher du monde pour les commerces. De toutes les villes du monde entier, le marché de Hong Kong est celui qui accueille le plus grand nombre de commerces de luxe. Avec un vigoureux marché touristique et un manque d’espace disponible, trouver un emplacement approprié pour le commerce de luxe est un défi majeur à relever pour les commerçants établis comme pour les nouveaux venus.

On note également en matière de locations un écart important entre New York (33 894 USD par m2 et par an)—où les locations « prime » le long de la Cinquième Avenue sont à des niveaux record — et les deux principaux marchés européens, Paris (15 343 USD par m2 et par an) et Londres (13 719 USD par m2 et par an). L’écart entre les quatre marchés les plus importants et les autres marchés figurant dans la liste des dix premiers marchés mondiaux s’accroît sensiblement.

Classement des locations de commerces prime, en USD par pied carré et par an

 

Alors que les villes les mieux classées continuent de conserver leurs positions dominantes, un certain mouvement a été observé dans le bas du classement des dix premiers marchés. Les locations ont augmenté à Zurich (10 168 USD par m2 et par an) et ont légèrement baissé à Sydney (9 791 USD par m2 et par an), avec pour résultat un changement respectif de leur position dans ce classement ce trimestre.

Raymond G. Torto, président de CBRE Études Monde, a observé à ce propos :

« Le taux de croissance des locations de commerces dans les marché ‘prime’, tout en étant positif, a montré des signes de ralentissement au T3 2013, les commerçants faisant état de leur circonspection, au moment même où ils positionnent leur activité pour l’avenir. Compte tenu du manque d’emplacements et d’immobilier ‘prime’, les locations continueront probablement d’augmenter en 2014, à un rythme ralenti toutefois.

« La demande provenant des commerçants en Asie-Pacifique est entraînée par les commerces spécialisés dans la mode éphémère, qui continuent de prendre pied sur de nouveaux marchés et introduisent des marques sœurs dans des villes telles que Hong Kong où ils sont déjà établis. Aux États-Unis, les locations sont à des niveaux record à New York dans la Cinquième Avenue et on note une forte demande d’espace ‘prime’ autour de Union Square à San Francisco et sur Lincoln Road à Miami. Entre-temps, en Europe, la demande autour des magasins phares demeure forte, notamment à Londres, Paris, Moscou et Zurich. »

Même si le coût et la hausse des locations ne peuvent être atténués que par une croissance de la promotion immobilière, il y a peu d’espaces commerciaux ‘prime’ en cours de développement. En Europe occidentale, l’activité de promotion immobilière reste limitée, bien que quelques discussions soient en cours autour d’une nouvelle expansion de projets existants. Toutefois, il existe des exceptions notables, deux grands projets réalisés devant être inaugurés à Paris et d’importants projets à développer étant planifiés en France au cours des trois ou quatre prochaines années. Même si à Londres on n’observe pas de promotions immobilières à court terme, il existe un projet majeur dans la banlieue sud de Croydon et un redéveloppement de certaines parties de l’est d’Oxford Street, en association avec la nouvelle gare Crossrail.

Aux États-Unis, le niveau des espaces de centres commerciaux en construction reste historiquement faible. Une tendance notable dans ces villes est l’émergence de magasins de taille plus modeste au « format ville » concernant des commerces à grande surface tels que Wal-Mart (Wal-Mart Neighborhood Market) et Target (City Target). Toutefois, ces exemples de promotion immobilière ne devraient pas atténuer les coûts élevés des locations « prime » dans l’ensemble des États-Unis.

En Asie-Pacifique, on note un accroissement sensible de nouvelles promotions immobilières en cours de développement dans les marchés matures comme dans les marchés émergents, les nouvelles réalisations dans la région représentant au total 316 000 m2 au T3 2013. Environ la moitié de ces projets ont pour emplacements des marchés émergents tels que Manille et Bangkok. En 2013 à ce jour, 1 245 000 m2 de nouveaux locaux commerciaux ont été mis sur le marché. L’ajout le plus notable a été le centre commercial Rock Plaza à Guangzhou, avec ses 76 020 m2 —le seul nouveau centre commercial majeur achevé dans les plus importants marchés de la Chine au T3 2013. Environ 11,5 millions de m2 de nouveaux espaces commerciaux sont en construction en Asie-Pacifique à la fin du trimestre, 43,9 % de ce total étant situé en Chine, et cela comprend 35 projets à Shenzhen.

Note aux éditeurs/journalistes : Pour vous entretenir avec un expert en commerces de CBRE, veuillez envoyer un courriel à l’adresse robert.mcgrath@cbre.com 

À propos de CBRE Group, Inc.
Présente dans les classements Fortune 500 et S&P 500, CBRE Group, Inc. (NYSE : CBG), dont le siège est à Los Angeles, est la première société mondiale de services immobiliers d’entreprise et d'investissement (sur la base de son chiffre d’affaires 2012). Avec environ 37 000 employés (sans compter les sociétés affiliées), au service de propriétaires immobiliers, d’investisseurs et d’occupants par l’intermédiaire de plus de 300 bureaux (sans compter les sociétés affiliées) dans le monde entier, la société CBRE propose des services de conseil stratégique et d’exécution en vue de la vente et de la location d’immeubles, de services aux entreprises, de services de gestion de biens immobiliers et d’implantations ainsi que de projets d’aménagement, de services de prêt sur nantissement, d’expertise et d’évaluation, de services de promotion immobilière, de services de gestion des investissements ainsi que d’études et de conseil. Veuillez visiter notre site Web à l’adresse www.cbre.com.

CBRE Offices Global

CBRE Offices Worldwide