Ignorer les commandes du Ruban Passer au contenu principal

La vacance de bureaux décline dans les principaux marchés au premier semestre 2013

Les baisses les plus importantes ont eu lieu à Denver et San Francisco. Déclin modéré pour la disponibilité industrielle

Los Angeles, 21 mars 2013 – Selon les premières données fournies par CBRE Group, Inc., les taux de vacance des bureaux ont baissé ou sont restés stables dans la plupart des principaux marchés américains au cours du premier trimestre 2013. Pour six des 12 marchés les plus importants, la vacance de bureaux a baissé, principalement à Denver et à San Francisco, et deux marchés sont restés stables. Selon CBRE, la disponibilité industrielle* a continué de diminuer modérément dans les principaux marchés américains.

« Les fondamentaux du marché continuent de progresser au fur et à mesure que la situation économique s’améliore et que les perspectives de l’emploi s’éclaircissent », a déclaré Asieh Mansour, titulaire d’un diplôme de doctorat et directrice du pôle recherche pour la zone Amériques chez CBRE. « Bien que la reprise économique soit modérée au regard de ce que l’on a connu dans le passé, les marchés de l’immobilier bénéficient d’un manque de logements, ce qui favorise la construction de façon constante. Toutefois, le secteur public fédéral ralentit la progression de certains marchés. »

Bureaux
Des principaux marchés de l’immobilier commercial aux États-Unis suivis par CBRE, Denver est celui qui a enregistré la baisse de vacance la plus importante au premier trimestre 2013, baissant de 60 points de base (bps). La deuxième baisse la plus importante est attribuée à San Francisco (moins 40 bps). Ces deux marchés ont vu leur taux de demande augmenter en raison de la hausse de l’activité locative associée à une diminution de l’offre. Washington, D.C. et New York ont enregistré les plus fortes hausses de vacance avec, respectivement, 40 bps et 30 bps supplémentaires. La baisse de l’activité du gouvernement fédéral et la frilosité du secteur financier continuent de peser sur ces marchés. Les taux de location pour les bureaux de catégorie A continuent d’augmenter, et les concessions sont restées stables ou ont légèrement diminué dans la plupart des marchés. Alors que la construction spéculative de bureaux est envisagée dans certains des principaux marchés, la majorité des promoteurs favorisent les projets de construction sur commande, plus facilement financés dans la conjoncture actuelle.

Premières statistiques Q1 2013 – immobilier de bureaux
Marché
Taux de vacance prélim. Q1 2013 (%)
Taux de vacance final Q4 2012
(%)
Diff.
BPS
Atlanta
22.2
22.3
-10
Boston
13.0
13.0
0
Chicago
17.9
18.1
-20
Dallas
19.0
19.0
0
Denver
14.5
15.1
-60
Los Angeles
16.9
16.8
10
Miami
17.8
17.9
-10
New York
7.6
7.3
30
Phoenix
23.7
23.9
-20
San Francisco
9.1
9.5
-40
Seattle
15.5
15.4
10
Washington, D.C.
14.2
13.8
40
 

Source: CBRE Études, Q1 2013.

Bâtiments industriels
Au cours du premier trimestre 2013, les taux de disponibilité pour la plupart des marchés industriels américains ont continué de baisser modérément. Avec 60 bps, Boston et Miami ont connu les baisses de taux de disponibilité les plus importantes par rapport au quatrième trimestre 2012. Au premier trimestre 2013, les locations sont restées stables, mais les concessions locatives ont baissé, particulièrement pour les bâtiments industriels de catégorie A. La demande pour les entrepôts et les espaces de distribution est restée élevée, particulièrement au New Jersey, à Los Angeles et à Denver. Les locations industrielles approchent les coûts du seuil de renouvellement, rendant ainsi la promotion de plus en plus probable. Toutefois, la majorité des constructions se font sur commande, la construction spéculative restant largement réservée aux marchés manquant drastiquement d’entrepôts et d’espaces de distribution étendus et contigus.

« Les entrepôts/espaces de distribution étendus et contigus sont très recherchés dans les principaux marchés portuaires et les grands centres régionaux. La consolidation des entreprises logistiques et la hausse de l’e-commerce sont les principales réponses à la raréfaction des entrepôts et des espaces de distribution », a déclaré Mme Mansour.

Premières statistiques Q1 2013 – bâtiments industriels
Marché
Taux de vacance prélim. Q1 2013 (%)
Taux de vacance final Q4 2012 
(%)

Diff. BPS
Atlanta
17.5
17.6
-10
Boston
15.1
15.7
-60
Chicago
9.2
9.1
10
Dallas
13.2
13.6
-40
Denver
7.3
7.5
-20
Los Angeles
6.9
6.6
30
Miami
9.1
9.7
-60
New Jersey Northern
10.2
10.1
10
Phoenix
13.2
13.6
-40
San Jose
11.2
11.3
-10
Seattle
9.6
9.7
-10

 

Source: CBRE Études, Q1 2013.

Note aux éditeurs/journalistes : Pour contacter un expert CBRE, veuillez envoyer un e-mail à robert.mcgrath@cbre.com

*La disponibilité est l’espace commercialisé de manière active et disponible pour les locataires sur une période de 12 mois.

À propos de CBRE Group, Inc.
Présente dans les classements Fortune 500 et S&P 500, CBRE Group, Inc. (NYSE : CBG), dont le siège est à Los Angeles, est la première société mondiale de services immobiliers d’entreprise et d'investissement (sur la base de son chiffre d’affaires 2012). Avec environ 37 000 employés (sans compter les sociétés affiliées), au service de propriétaires immobiliers, d’investisseurs et d’occupants par l’intermédiaire de plus de 300 bureaux (sans compter les sociétés affiliées) dans le monde entier, la société CBRE propose des services de conseil stratégique et d’exécution en vue de la vente et de la location d’immeubles, de services aux entreprises, de services de gestion de biens immobiliers et d’implantations ainsi que de projets d’aménagement, de services de prêt sur nantissement, d’expertise et d’évaluation, de services de promotion immobilière, de services de gestion des investissements ainsi que d’études et de conseil. Veuillez visiter notre site Web à l’adresse www.cbre.com.

CBRE Offices Global

CBRE Offices Worldwide