Ignorer les commandes du Ruban Passer au contenu principal

La croissance des loyers multi-habitation aux États-Unis se poursuit alors même que de nouvelles constructions sont mises sur le marché

Les loyers des habitations toutes catégories confondues devraient augmenter à un rythme moyen annuel de 2,5 % dans les trois prochaines années

Les meilleures opportunités de développement sont à Boston,
en Floride du Sud-Est, à Seattle et Washington D.C.

Los Angeles — 19 décembre 2013 — Selon le dernier rapport d’étude de CBRE Group, Inc., les loyers multi-habitation devraient augmenter de 2,5 % par an, même si le nombre de nouvelles constructions augmente.

Le rapport intitulé Is the Bloom off the Multi-Housing Rose? révèle que le rythme de développement multi-familles aux États-Unis a augmenté de manière significative depuis la fin de la récession. On prévoit une constante de 216 000 unités par an pendant les 5 prochaines années, ce qui est légèrement au-dessus des moyennes historiques.

« Le déficit de la demande qui subsistait après 3 ans de pénurie de développement vient tout juste d’être comblé par le secteur multi-habitation », déclare Jim Costello, responsable des études d’investissement sur le continent américain pour CBRE. « Nous nous attendons à ce que l’offre nouvellement disponible sur le marché soit absorbée par une demande refoulée dans les années qui viennent. »

Tandis que la croissance annuelle des loyers de 2,5 % prévue est supérieure au taux d’inflation, elle est plus modérée par rapport à la croissance moyenne annuelle de 3,9 % depuis que la reprise s’est amorcée en 2010.

Le rapport qui évalue les tendances de l’offre, les niveaux de loyer, les coûts de construction et les taux de capitalisation des 13 marchés américains les plus importants révèle que les loyers actuels du marché sont marginalement plus élevés que les seuils de rendement de 6 à 7 % nécessaires aux développeurs. Boston, la Floride du Sud-Est, Seattle et Washington D.C. représentent les meilleures opportunités pour les développeurs étant donné que les niveaux de loyer réalisables sont largement plus élevés que les coûts de construction sur ces marchés. Cependant, l’augmentation anticipée des taux d’intérêt à long terme pourrait restreindre ce développement sur les marchés où la différence entre les loyers réalisables et les coûts de construction est ténue.

Le rapport de CBRE indique également que les normes relatives aux souscriptions hypothécaires, les exigences relatives à l’avoir net et un examen plus approfondi des emprunteurs dû à l’aversion aux risques des institutions financières ralentiront le rythme du développement en maintenant les niveaux de l’offre et de la demande.

« Le contrecoup de la crise financière mondiale, c’est que les banques exigent des capitaux à hauteur de 25 % à 30 % des coûts de construction d’un projet en ne prêtant qu’à des institutions ayant des résultats prouvés », remarque Peter Donovan, Directeur général sénior du groupe multi-habitation de CBRE. « On assiste à un certain rationnement des capitaux qui devrait juguler le surdéveloppement dans les années qui viennent. »

Pour le rapport intégral, cliquez ici.

Note aux éditeurs/journalistes : Parlez-en à un expert CBRE en envoyant un email à robert.mcgrath@cbre.com

À propos de CBRE Group, Inc.
Présente dans les classements Fortune 500 et S&P 500, CBRE Group, Inc. (NYSE : CBG), dont le siège est à Los Angeles, est la première société mondiale de services immobiliers d’entreprise et d'investissement (sur la base de son chiffre d’affaires 2012). Avec environ 37 000 employés (sans compter les sociétés affiliées), au service de propriétaires immobiliers, d’investisseurs et d’occupants par l’intermédiaire de plus de 300 bureaux (sans compter les sociétés affiliées) dans le monde entier, la société CBRE propose des services de conseil stratégique et d’exécution en vue de la vente et de la location d’immeubles, de services aux entreprises, de services de gestion de biens immobiliers et d’implantations ainsi que de projets d’aménagement, de services de prêt sur nantissement, d’expertise et d’évaluation, de services de promotion immobilière, de services de gestion des investissements ainsi que d’études et de conseil. Veuillez visiter notre site Web à l’adresse www.cbre.com. 

CBRE Offices Global

CBRE Offices Worldwide